Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2016

New album out!

20 years after Portraits de famille, here is the new Ph2's album : 20 years after...

Face.jpg

9 tracks. 5 singers for 5 songs.

Available on your streaming site and on iTune soon.

21:18 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

19/02/2016

The new Ph2's album is coming very soon...

18:50 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

08/03/2014

EXCLU : Un apperçu du prochain album


podcast
Certes, le prochain album n'est pas pour tout de suite...

Déjà 4 morceaux dans la boîte... mais qui restent à fignoler.

Mais nous ne pouvons pas résister au plaisir de vous faire partager notre dernier opus : "Bon anniversaire".

Attention, c'est du lourd. Du genre inclassable...

A la première écoute, vous serez certainement déconcerté(e). Mais, si vous avez le courage de persévérer, vous devriez y trouver un certain charme, et en tous cas, plein de choses à découvrir.

Nous avons joué sur l'économie de moyens. 5 instruments, les mêmes du début jusqu'à la fin : piano, piano électrique, guitare électrique claire, saxo et percu.

Le morceau a été composé sur le principe de l'écrite automatique : une base improvisée au piano, puis retravaillée et orchestrée. Ce qui fait que vous ne trouverez pas l'enchaînement classique, couplet, refrain... (ce que l'on trouve rarement de toute façon dans la musique de Ph2).

Le jeu : découvrir pourquoi le morceau est intitulé "Bon anniversaire". Si vous trouvez les 3 citations (le final ne compte pas), vous gagnez... notre estime !

Bonne écoute, et n'hésitez pas à laisser vos commentaires (même si vous n'aimez pas !).

 

Exclu : an overview of the Ph2’s next album.

The next album is not exactly for tomorrow yet. 4 tracks are already in the box (or near to be). But we can’t resist to the pleasure to share our last opus: “Happy Birthday”.

Be careful: it’s a heavy one. The kind of music hard to classify…

At the first listening, you should be disturbed. But, if you are courageous enough to listen to it again, you should find some charm and, anyway, a lot of things to discover.

We wanted to make it with an economy of means. Only 5 instruments, the same from the beginning to the end: piano, electric piano, clear electric guitar, saxo and percussion.

This piece was composed upon the principle of automatic writing; an improved basis played on the piano, later reworked and orchestrated. So, you won’t find the classical sequence verse, chorus… (anyway seldom used in the Ph2’s music).

The game: to find out why it is called “Happy Birthday”. If you succeed in identifying the 3 citations (excepted the final one, too easy…), you win… our esteem!

Have a good listening and, of course, don’t hesitate do leave a comment (even if you definitively don’t like!).

18:25 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

11/02/2011

Il arrive ! Il arrive !!!

Voilà huit ans que vous l'attendiez, mais il arrive enfin !

Nous venons de boucler le 3ème opus de Ph2.

En avant première.Son titre : Empreintes (vous comprendrez pourquoi en l'écoutant). 12 titres pour plus d'une heure de musique. Evidemment, nous, nous le trouvons super. Sans doute plus "posé" et plus homogènes que Portraits de famille et Une vie. En tout cas, beaucoup plus acoutistiqu : moins de synthés et beaucoup de guitares, de basse... Et une grande surprise : 2 titres chantés !!!

Le CD est en cours de fabrication. Si tout va bien, il sera prêt début mars. Passez vos commandes !

11:09 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

14/11/2009

Yes nous a offert une bien belle soirée...

 

P1000947.JPG

Quel beau concert que celui que nous a offert Yes à l'Olympia le 11 novembre dernier !

Certes, il manquait Jon Anderson et Rick Wakeman, mais les "doublures" n'ont pas démérités et, les vétérans de leur côté, s'ils accusent physiquement le nombre des années, avaient une pêche d'enfer. Le jeu de Steve Howe était précis et inspiré. Chris Squire, égal à lui même, prénait un vrai plaisir à jouer qu'il a réussi à transmettre au public. Même Alan Withe - qui semble bien fatigué -  a eu ses moments de fulgurence... Ils ont joué un répertoire équilibré. Au-delà des incontournales Roundabout et autre And You and I, on a eu le plaisir de rédouvrir - remarquablement joués - des titres de Drama et de Tormato. Bref, une soirée émouvante (quand les reverrons-nous ?) où on a également le plaisir de découvrir qu'on n'est pas le Dernier des Mohicans mais qu'il y a encore beaucoup d'autres comme soi qui aime Yes et qui partagent les valeurs d'une musique authentique et élaborée. Les mauvais esprits prendront plaisir à souligner que Yes n'a fait q'une soirée (dans une salle de taille modeste de surcroît) et que la moyenne d'âge du public ne laisse augurer rien de bon pour l'avenir... mais ne gâchons pas notre plaisir !

 En partage, quelques photos prises de très bonnes places...