Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2011

"Empreintes" est sorti !!!

9 ans après Une vie, voici enfin Empreintes, le 3ème opus de Ph2.

 

Resto.PNG

Un album plus "életrique" et "acoustique" que les précédents. Peut-être un peu plus "sage" aussi. (Eh oui, nous prenons de l'âge...). Et surtout, une grande nouveauté : deux titres chantés !

Nous nous ferons un plaisir de l'envoyer gratuitement à chacun qui en fera la demande. La seule contrepartie : nous faire part de vos impressions...

Nous allons vous faire partager certains de titres sur ce blog (cliquez à droite sur la catégorie : Album - Empreintes). Mais pourquoi vous contenter du MP3 lorsque vous pouvez avoir la qualité wave et le plaisir de tenir l'objet (un joli digipack 3 volets) en main ?

 

11/02/2011

Il arrive ! Il arrive !!!

Voilà huit ans que vous l'attendiez, mais il arrive enfin !

Nous venons de boucler le 3ème opus de Ph2.

En avant première.Son titre : Empreintes (vous comprendrez pourquoi en l'écoutant). 12 titres pour plus d'une heure de musique. Evidemment, nous, nous le trouvons super. Sans doute plus "posé" et plus homogènes que Portraits de famille et Une vie. En tout cas, beaucoup plus acoutistiqu : moins de synthés et beaucoup de guitares, de basse... Et une grande surprise : 2 titres chantés !!!

Le CD est en cours de fabrication. Si tout va bien, il sera prêt début mars. Passez vos commandes !

11:09 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)

04/12/2009

Sans nom !


podcast

Nous n'avons pas encore de titre pour ce morceau. Nous ouvrons la foire aux idées... N'hésitez pas à faire une suggestion.

Style rock progressif  somme toute assez classique... Beaucoup d'orgue et de guitare. Nous avons voulu faire gai et enlevé, pour une fois ! Au total, un morceau assez tonique qui ne doit pas être trop douloureux à écouter. Après plusieurs écoutes, il est même possible que le thème principal vous reste dans la tête (nous devons vieillir...). Certains trouverons qu'à chaque fois qu'on a le sentiment qu'il va se terminer, il repart...

14/11/2009

Yes nous a offert une bien belle soirée...

 

P1000947.JPG

Quel beau concert que celui que nous a offert Yes à l'Olympia le 11 novembre dernier !

Certes, il manquait Jon Anderson et Rick Wakeman, mais les "doublures" n'ont pas démérités et, les vétérans de leur côté, s'ils accusent physiquement le nombre des années, avaient une pêche d'enfer. Le jeu de Steve Howe était précis et inspiré. Chris Squire, égal à lui même, prénait un vrai plaisir à jouer qu'il a réussi à transmettre au public. Même Alan Withe - qui semble bien fatigué -  a eu ses moments de fulgurence... Ils ont joué un répertoire équilibré. Au-delà des incontournales Roundabout et autre And You and I, on a eu le plaisir de rédouvrir - remarquablement joués - des titres de Drama et de Tormato. Bref, une soirée émouvante (quand les reverrons-nous ?) où on a également le plaisir de découvrir qu'on n'est pas le Dernier des Mohicans mais qu'il y a encore beaucoup d'autres comme soi qui aime Yes et qui partagent les valeurs d'une musique authentique et élaborée. Les mauvais esprits prendront plaisir à souligner que Yes n'a fait q'une soirée (dans une salle de taille modeste de surcroît) et que la moyenne d'âge du public ne laisse augurer rien de bon pour l'avenir... mais ne gâchons pas notre plaisir !

 En partage, quelques photos prises de très bonnes places...

 

13/11/2009

Le retour du Ouf


podcast
Une reprise d'un morceau écrit près de 30 ans plus tôt, en 1977, lorsque Ph2 était encore Equinox. L'original s'appelait Le Fou du Royaume de Nacre (d'où, le Retour du ouf...). Depuis, fort heureusement, nous avons un peu progressé (et la technologie aussi, d'ailleurs). S'il reste la trame, le reste à beaucoup changé et le morceau a été allongé.

Philippe Moati a trouvé là l'occasion de laver la honte dont il ne s'était jamais remis : rater dans les grandes largeurs le solo de guitare enregistré dans le 45 tours enregistré alors... Ici (après un certain nombre de prises, il faut bien l'avouer !), le solo (presque identique) est parfait (enfin presque !) ! Un autre grand plaisir : avoir reconstitué (à peu près) le solo de synthè que jouait Daniel...

A l'occasion, nous tenterons de numériser ce fameux 45 tours... Histoire de comparer les deux versions.

Au final, du prog, du vrai, sur 10'20". Et pour nous, la mesure du temps qui passe !